L'excursion en haut du pic de la mort Malgré nos nouveaux ennemis insectes, on décide d'aller jusqu'au bout et de faire un trail (prononcer Tréïle) on escalade corps et âmes une montagne haute d'au moins 500 mètres.

Crevé de notre excursion, on prend la voiture pour partir à Inverness. Histoire de profiter d'un bon lit dans une A.J. et surtout faire une bonne lessive (je vous dis pas l'état des duvets après une semaine de camping à l'arrache).

The whiskies road 2

Bon c'est bien beau les highlands, mais on a rencard avec Marco ce soir. Il faut donc redescendre dans le sud mais on est en mode touriste ON. Cela impose des arrèts de circonstance, un p'tit chateau :

et c'est là la magie du capitalisme en ajoutant quelque pound au prix de l'entrée de ce chateau, on pouvait visiter deux autres chateau et (surtout) deux distilleries. On enchaîne donc par la visite de la distillerie d'Edradour la plus petite distillerie d'écosse, puis Blair Athol c'est not' préféré car, on eu un guide comme ça (je ferme mon point en lavant le pouce). On finit sur Dewar's une distillerie qui pete plus haut que sont cul, mais bon il y avait une dégustation (comme d'hab ;-))


C'est donc enivré par les vapeurs de whisky qu'on part direction chez Marco, en prenant en photo les quelques engin agricole (C'est Seb m'a forcé :-)) :

Arrivé chez notre amis écossais, on se fait un petit barbec (oui oui encore un mais c'est les vacances et sinon la bouffe est dégeux dans ce pays) arrosé de bière.

On se couche en vue une journée avec Marco comme guide, vous n'imaginez même les risques que l'on prend consciemment :-)

L'île de May !

C'est une petite île, on y va avec un petit bateau qui fait teuf teuf

Au moyen âge, des moines y ont habité. Anecdote amusante, pendant l'occupation monastique, on y envoyait les jeunes vierges qui revenait comme par hasard grâce à la magie des lieux enceintes :-) Actuellement, des ornithologues y vivent, et regarde les quelques mouettes qui y ont élus domicile.

Donc c'était beau et il faisait beau (le bonheur quoi) et hop encore une séance de mitraillage photographique :







Les highlands game de la scientologie

Bon le lendemain, seb s'est cassé voir des gens qu'il connaissait en nous déposant Marco, Lionnel et moi à coté d'highlands game. Seul et désemparé face à l'entrée, on décide de rentrer en payant 6 pounds chacun (ouch ça fait mal au portefeuille), on aperçoit un "baggad" écossais

puis des gens qui lançait du haggis

On se mele aux touristes .... Mais tout à coup le c'est le choc : la scientologie y avait un très gros stands

.

Méga dégouté, on se casse à la recherche d'un pub, après avoir traversé une banlieue méga gloque, on atteint le centre et on boit des pintes en mangeant des spécialités locales tel que le "steak pie", bref, on refait le monde en a attendant le taxi (seb).

Visite des châteaux bidons

Le lendemain, il restait deux châteaux à visiter sur notre carte magique, on est donc parti voir ça. Rien de concluant à par des photos de la reine et... j'avoue on commence à être assez fatigué. On notera quand même qu'on a été dans un véritable labyrinthe qui a du servir aux jeux sexuel des occupants des lieux pendant plusieurs siècle :-)

C'est le dernier jours et on se dit qu'il est temps de manger du haggis qu'on trouve dans une petite épicerie, on pouvoir se réchauffer ça chez Marco :

Ca fait peur ? C'est parcequ'il a éclaté dommage parce que c'est pas mauvais

faut pas oublier le whisky et la purée avec sinon c'est pas pareil.

Le retour

On part à St Andrews pour acheter quelque souvenirs, et très fatigué, on reprend donc la route direction Nottingham ou l'on doit prendre notre vol et rendre la tuture. On descend voici quelque photo du périple

On arrive à une AJ à Nottingham, on se fait un bon p'tit resto et hop au dodo

L'avion

On rend la voiture et on attend l'avion .... C'est finit, mais qu'est ce que c'était bien !

Conclusion

  • qu'est ce qu'il est cher ce pays !
  • mais qu'est ce que les gens sont super sympa
  • et qu'est ce que Marco est un bricolo
  • mais bon n'oubliez pas : "il faut faire attention aux personnes agées"

Ps : j'ai réussi à venir au bout de cet article, grâce à fab ces techniques de management à la chinoise. Il utilise des phrases subtile genre : "Finis cet article, où je t'écarte l'anus avec une pince rouillée et je le remplis d'anguilles fraiches qui ont baigné près de tchernobyl"